Vu dans Les maternelles sur France 5 - 28 janvier 2010

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Emma Rota parle de Comptez en mois dans sa chronique Clair et net pour l’émission “Les Maternelles” :

“Mais pour bien saisir le phénomène du « On s’occupe de tout à votre place », il faut aller jeter un coup d’œil sur www.comptezenmois.com, nouveau site qui se proclame tout premier organisateur de naissance en France. Oui, vous avez bien entendu « organisateur de naissance », un des termes les plus fascinants qu’il m’ait été donné d’entendreJ - Moi qui pensait que le marketing avait déjà inventé les besoins les plus dingues, eh bien non, il en reste encore !

Petite plongée dans cette chose à priori insensée et finalement plutôt séduisante : vous allez dans « Accéder à notre boutique en ligne », puis « Pour bébé », vous trouverez des kits de naissance, des kits de bain, des kits d’éveil (coup de cœur, avec un coffre de jouet personnalisé, c’est trop mignon). Cliquez sur « Pour maman », vous tomberez sur des kits d’allaitement, des kits de stérilisation.
Il y en a même pour le jeune papa qui a également son kit comprenant un livre de référence en la matière ET un entretien conseil avec les gens de ce site justement. Car oui ce site fait dans l’accompagnement et le coaching de jeune parent. Et là aussi il a des kits ;-) Ca va de l’entretien simple  où une « spécialiste » évalue vos besoins d’organisation, de matériel puériculture et vous fait ensuite un petit mail « conseils ». A carrément - sur devis - un accompagnement de tout : du choix du photographe si vous voulez immortaliser votre gros bidon, en passant par les démarches administratives à faire pendant et après votre grossesse, le choix du couffin, la commande des faire parts de naissance, la déco de la chambre du petit. TOUT. Vous pouvez absolument tout leur demander. Ca donne le vertige.
Vous devinez d’où cette pratique, à la fois magique et gravement infantilisante, nous vient ? Des Etats Unis bien sûr. Là bas, le métier de « conseiller bébé », les « babyplanners » à la côte auprès des familles qui ont un peu d’argent. Ces babyplanners qui sont même regroupés en association nationale, se targuent de « réduire les sentiments envahissants du stress et faire gagner du temps aux parents » en arguant par exemple – attention s’il n’y a à retenir qu’une phrase de la chronique c’est celle-ci (et elle n’est même pas de moi ;-) - : « Il est plus important pour les parents d’aller au cours d’accouchement que de se renseigner sur les sièges bébés »”
Tout lire…

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »